Laurène Dif

Adepte de l’inattendu, Laurène Dif choisit l’accordéon comme champ d’expression, et pour cause ! Véritable instrument caméléon, l’accordéon se faufile dans de nombreux univers musicaux parfois insoupçonnés, notamment celui de la musique classique et contemporaine.
Diplômée du Pôle d’Enseignement Supérieur Musique et Danse de Bordeaux, et ayant obtenu un Master en pédagogie à l’accordéon à la Haute école de Musique de Lausanne, elle y poursuit actuellement ses études en Master en interprétation musicale.
Son parcours musical débute au CNIMA Jacques Mornet (Centre National et International Musique et Accordéon) en Auvergne, sa région natale en France. Elle y découvre pas à pas toute l’étendue des répertoires possibles à l’accordéon et obtient en 2013 son DEM au Conservatoire de Gennevilliers. Elle s’est illustrée lors de différents concours internationaux (Castelfidardo 2010, Montrond-les-bains 2014, Prix Jeune Talent – Concours Zonta 2016).
Selon elle, que l’on soit interprète ou auditeur, la musique constitue un terrain d’exploration où chacun crée, invente, imagine son propre univers de couleurs, d’images, de sensations… à travers les sons. Un élève qui choisit d’apprendre à jouer d’un instrument crée un espace pour se réaliser, s’exprimer.
Pour l’enseignante, chaque cours est ainsi empreint du soin de s’adapter à chaque élève dans cet espace qui lui est propre, et d’être à l’affût permanent de pistes, d’outils didactiques sur-mesure, permettant l’affirmation de sa personnalité et une meilleure connaissance de lui-même. Cela donne un sens profond au rôle du professeur d’instrument qui, au-delà de la transmission d’un savoir, de connaissances, va être en recherche permanente des ingrédients susceptibles d’amener l’élève dans sa singularité à trouver par lui-même les clés pour se connaître et s’épanouir à travers l’apprentissage d’un instrument.
Attentive à l’importance de mener une vie artistique inspirante pour son enseignement, Laurène Dif est amenée à se produire régulièrement en soliste et en musique de chambre, notamment au sein de l’ensemble Synopsie, elle forme le duo Efferv’essence aux côtés de la violoncelliste Lara Ferrando. Ambassadrice de l’accordéon sous toutes ses coutures, elle organise chaque année des concerts de musiques éclectiques en duo avec l’accordéoniste Amélie Castel. Elle crée en 2016 le spectacle « Flic Flac » à Bordeaux, fruit d’une collaboration entre trois musiciens « Classique, Jazz’n’Flamenco », un comédien et une danseuse, véritable rencontre des disciplines artistiques et métissage de répertoires musicaux.
Proche de la nature, Laurène s’inspire de lieux insolites : son accordéon résonne de manière impromptue au bord du lac Léman ou du haut des montagnes d’Auvergne, nous invitant à ralentir, respirer, contempler, s’émerveiller…