Instruments enseignés

Les instruments enseignés dans notre école sont : piano, cordes, flûte traversière, saxophone, guitare, accordéon, ainsi que le chant (autres instruments sur demande). Nous formerons dès que possible une chorale d’enfants.

La présentation des instruments ci-jointe est réalisée avec l’aide de « Wikipedia ».

 

Piano

Le piano est un instrument de musique polyphonique à clavier de la famille des cordes frappées. Le son du piano est produit par la vibration de ses cordes tendues sur un cadre rigide horizontal (piano à queue) ou vertical (piano droit), placé au-dessus de la table d’harmonie. Elles sont frappées par des marteaux couverts de feutre, actionnés par l’enfoncement des touches du clavier. La vibration des cordes est stoppée par un étouffoir lorsque la touche du clavier est relâchée.

Le nom de l’instrument provient d’une abréviation de piano-forte, nom de son ancêtre du XVIIIe siècle, lui-même nommé par la possibilité qu’il donnait à celui qui le jouait de nuancer et ainsi de jouer aussi bien piano que forte ; possibilité que le piano a conservée. Dans certains pays, le piano est encore appelé « pianoforte ».

 

Guitare

La guitare est un instrument à cordes pincées qui est joué avec les doigts ou avec un plectre (ou médiator). Sa popularité, déjà établie aux siècles derniers, s’est accentuée avec la diffusion internationale des musiques anglo-saxonnes au XXe siècle : jazz, blues, pop, rock. La guitare est utilisée dans le flamenco, la musique classique, le country, certaines musiques traditionnelles latines ou celtiques. Avec le piano, l’harmonica et le violon, c’est probablement l’instrument le plus diffusé au monde.

Il existe différents types de guitares (acoustique, guitare flamenca, électrique, électro-acoustique…), tous issus de la guitare classique, et qui partagent des caractéristiques et des techniques de jeu communes tout en apportant une richesse sonore propre à cette famille d’instruments.

 

Flûte traversière

La flûte traversière est un instrument à vent de la famille des bois. La flûte traversière partage avec les instruments de la famille des flûtes. La méthode de production du son : l’air soufflé est mis en vibration par un biseau disposé à l’embouchure.Contrairement à la flûte de Pan, la flûte traversière ne comprend qu’un seul tuyau.

Pendant des siècles, les flûtes ont été fabriquées en bois. Ce matériau fut progressivement remplacé par le métal au cours du XIXe siècle avec l’apparition de la flûte « Boehm ».

 

Violon

Le violon est un instrument de musique à cordes frottées. Constitué de 71 éléments de bois (épicéa, érable, buis, ébène, etc.) collés ou assemblés les uns aux autres, il possède quatre cordes accordées à la quinte, que l’on peut frotter avec un archet ou pincer avec l’index en pizzicati. La famille du violon inclut également l’alto, le violoncelle et la contrebasse ainsi que (beaucoup moins connue) l’octobasse ; le violon est le plus petit de ces instruments et celui offrant la tessiture la plus aiguë.

Un violon se compose de 3 parties principales : le coffre, ou caisse de résonance, le manche et les cordes.

 

Violoncelle

Le violoncelle est un instrument à cordes frottées (mises en vibration par l’action de l’archet) ou pincées (le pizzicato) de la famille du violon, de l’alto et de la contrebasse, bien que la forme de cette dernière soit différente. En effet, la forme de la caisse de la contrebasse rappelle celle d’une poire tandis que la forme des autres instruments à cordes est généralement comparée à une pomme. Il se joue assis et tenu entre les jambes ; il repose maintenant sur une pique escamotable d’invention récente, mais fut longtemps joué posé entre les jambes, sur les mollets.

On dit souvent que c’est l’instrument le plus proche de la voix humaine.
Le violoncelle n’apparaît que peu d’années après le violon, à la fin du XVIe siècle.

 

 

Saxophone

Le saxophone est un instrument de musique à vent (ou aérophone) appartenant à la famille des bois. Il a été breveté le 21 mars 1846 par le Belge Adolphe Sax, en France. Il ne doit pas être confondu avec le saxhorn, de la famille des cuivres, mis au point, lui aussi, par Adolphe Sax. Le saxophone est généralement en laiton, bien qu’il en existe certains modèles en cuivre ou en plastique.

Le corps de l’instrument est composé de trois parties soudées ou collées réalisées en laiton : le corps conique, le pavillon et la culasse reliant les deux

Le son du saxophone est produit à l’aide d’un bec et d’une anche (en général en roseau, mais peut être aussi en matière synthétique). C’est la vibration de l’anche sur la facette du bec qui permet l’émission du son par mise en vibration de la colonne d’air contenue dans le corps de l’instrument.

Bien que métallique, le saxophone appartient à la famille des bois de par son mode de production des notes, par la vibration d’une anche en bois contre le bec.

 

Accordéon

L’accordéon est un instrument de musique à clavier, polyphonique, utilisant des anches libres excitées par un vent variable fourni par le soufflet actionné par le musicien. (définition par Emile Leipp). Il fait partie de la famille des instruments à vent. Il a reçu nombre de noms d’emprunt : « piano à bretelles », « piano du pauvre », « boîte à frisson », « branle-poumons », « boîte à chagrin », « boîte à soufflets » et « boîte du diable ».

Véritable homme-orchestre à lui tout seul, l’accordéoniste peut exécuter le rythme aussi bien que la mélodie et l’harmnoie, ce qui lui a valu cette place importante dans les bals populaires français.

Il existe plusieurs sortes d’accordéons qui se différencient d’une part par l’organisation des notes sur les claviers et d’autre part par la manière de produire des notes en actionnant le soufflet.
L’accordéon est utilisé en musique populaire, traditionnelle, folklorique, actuelle et a maintenant acquis ses lettres de noblesse en musique classique. Il est enseigné dans les conservatoires de musique. L’accordéon trace sa voie dans les musiques classiques, concertantes et contemporaines, même si cela reste très méconnu encore du grand public.

 

Chant

Le chant représente l’ensemble de la production de sons musicaux à l’aide de la voix. La personne qui produit le chant est appelée chanteur. Le terme s’étend aussi aux vocalisations et plus généralement aux signaux sonores émis par certains animaux (chant des oiseaux, chant des cigales, chant des baleines).

En fait, le chant fait appel à toutes les ressources du corps humain : le système respiratoire est utilisé, mais aussi quantité de muscles aux fonctions les plus diverses, ceux du ventre, du dos, du cou, du visage. C’est d’ailleurs l’une des activités les plus complètes qui soit car elle exige une conscience du corps sur tous ces plans.

Chanter ce n’est pas seulement se servir de sa voix et de son corps, c’est aussi interpréter, faire partager au public les émotions contenues dans le texte chanté : c’est en cela que, en fonction des genres musicaux sollicités, le chant rejoint fréquemment l’art de la scène.

 

HARPE

La harpe est un des plus vieux instruments du monde. Son origine remonte à la plus haute Antiquité : 3500 ans avant l’ère chrétienne on la trouve chez les Chaldéens, les Assyriens, les Indiens. La harpe apparaît en Europe chez les Anglo-Saxons (environ au 9ème siècle). Jouée avec passion au Pays de Galles, elle est toujours l’emblème de l’Irlande.

La harpe d’aujourd’hui possède entre 40 et 47 cordes et 7 pédales actionnées grâce à une mécanique d’environ 1500 pièces. C’est cette harpe qui est la plus souvent jouée dans les concerts, mais la harpe dite celtique d’origine irlandaise est plus employée pour les jeunes étudiants, on peut d’ailleurs jouer des œuvres très intéressantes sur cette harpe qui comporte une trentaine de cordes et une mécanique manuelle plus sommaire.

Les partitions comportent deux clés, celles de sol et de fa, elles ressemblent à celles de piano. Le répertoire est varié, allant de la musique celtique, classique, jazz.

 

Clarinette

Le son est clair et net; voilà donc la clarinette. La clarinette est un instrument de musique à vent, de la famille des bois, à anche simple et perce cylindrique,qui fait entre 660 et 670 mm, et entre 700 et 900 g.

Créé vers 1690 par Johann Christoph Denner dans le sud de l’Allemagne, la clarinette est issue d’un instrument plus ancien, appellé le « chalumeau ». De tout les instruments à vent, la clarinette possède la plus grande tessiture avec 3 octaves, plus une sixte mineure.Cela lui permet d’avoir 45 notes en tout.

Sa souplesse et son agilité lui permettent d’accéder à des styles musicaux très différents dans le monde entier: classique, blues, swing, jazz, klezmer, populaire, traditionnel, chanson, variété, films, contemporain, …

 

Help-Desk